L’AMF se penche sur de nouveaux dangers pour les épargnants

L’AMF se penche sur de nouveaux dangers pour les épargnants

9 mai 2018 0 Par yV3zSIM0ny

L’AMF qui a pour rôle de surveiller les marchés et de sécuriser les investissements des particuliers semble avoir pris un nouveau tournant. L’arrivée de Robert Ophèle marque la volonté de s’attaquer à des risques trop importants. L’objectif est de conserver l’état d’un marché favorable pour tous.

Une année 2017 très active

Robert Ophèle, Président de l'AMF

Lors de cette année 2017, l’AMF a rendu 18 décisions assorties de sanctions pour des groupes ou des sociétés qui ne respectaient pas les règles en matière d’investissement. Au total, 42 millions d’euros d’amendes ont été perçues, montrant que l’AMF est toujours aussi vigilante quant aux risques qui peuvent exister pour le particulier.

L’amende record de 35 millions pour Natixis qui n’avait pas respecté les règles concernant les commissions de rachat de fonds est exemplaire. Même si Natixis a fait appel et que la procédure en cours, l’AMF semble bien décidée à se montrer sévère avec les contrevenants.

Le bitcoin dans la ligne de mire

cryptomonnaies

Le nouveau directeur a clairement affiché sa volonté de lutter contre toutes formes de dérives. Si les plaintes concernant les CFD et autres produits boursiers ont baissé, les cryptomonnaies avec le bitcoin en tête semblent avoir pris le relais. Depuis le début de l’année, pas moins de 250 plaintes concernant des pertes de 9 millions d’euros au total ont atterri au bureau de l’AMF.

Le président de l’AMF a donc annoncé que des contrôles plus fréquents vont être faits dans l’univers des cryptomonnaies. Les différents acteurs dans le monde du bitcoin vont être passés à la loupe. Cette monnaie qui se caractérise par son indépendance ne doit pas pour autant oublier qu’il existe des règles à respecter. Des sanctions historiques devraient également montrer que l’AMF a bien l’intention de réguler cet univers pour le bien des particuliers.